Précédent

ⓘ Épilogue - Le mystère de lOrplid. Ces derniers temps, plusieurs bateaux ont coulés et des avions se sont écrasés, avec des conséquences politiques. Le journalis ..


Épilogue - Le mystère de lOrplid
                                     

ⓘ Épilogue - Le mystère de lOrplid

Ces derniers temps, plusieurs bateaux ont coulés et des avions se sont écrasés, avec des conséquences politiques.

Le journaliste Peter Zabel a son attention attiré par un petit article du 14 août 1949 relatant le naufrage du yacht de luxe Orplid, où il y avait une fête de mariage dartistes sur un voyage dagrément de Hambourg jusquen Écosse. Poussé par une curiosité personnelle, il commence une enquête.

Un météorologue lui confirme quil y avait du beau temps au cours du voyage. Au chantier naval de l Orplid à Vegesack, on lui dit que le navire est une commande dun haut fonctionnaire du NSDAP et quaprès la guerre il était souvent réservé par le gouvernement militaire. Toutefois, le propriétaire du chantier naval lui donne ladresse du bureau de Heuer, qui est le responsable de lembarquement de la dernière équipe. Au bureau, il apprend que lintendant fut remplacé au dernier moment. Zabel retrouve cet homme qui se nomme Drobitsch dans Reeperbahn au Samba-Bar, mais il est complètement soûl. La serveuse prévient Zabel: "Restez en dehors de la politique".

Après la disparition de Drobitsch, Zabel revient à zéro. Mais lors dun voyage à Londres, il voit dans une vitrine des tableaux qui ne peuvent provenir que de l Orplid. En se souvenant de la photo du mariage, il se rend compte que leur auteur, Leata, se trouvait à bord. Elle semble être la seule survivante. Comme elle ne sait plus parler ni écrire, elle lui raconte le naufrage du yacht en dessinant. Avec ces dessins, ils se rendent chez léditeur Beckmann et lui narrent lhistoire:

À bord du bateau se trouvait une bombe destinée à lun des invités: le marchand darmes international M. Hill, qui fait des affaires au Moyen-Orient. Le pianiste est un membre du grouspuscule inconnu qui a préparé cet attentat. Mais Lund le stewart qui a posé la bombe en croyant le pianiste est en fait un agent du FBI, le capitaine Bannister, qui a appris lors dune conversation avec des complices présumés la présence dune bombe. En fait, Bannister doit surveiller Mr. Hoopman qui a affrété le navire et est soupçonné de trafic darmes.

En pleine mer, l Orplid rencontre un cargo suédois et reçoit un nouveau passager, M. Hill. Bannister/Lund essaie de décliner son identité vis-à-vis des passagers et de léquipage, mais le pianiste lui a dérobé son passeport. Dans la panique, on recherche la bombe, mais une évacuation est impossible, car le pianiste a saboté les canots de sauvetage avant de senfuir avec lun deux.

De colère, le marié sen prend violemment à Lund. Alors quil sécroule à cause de sa blessure, il retrouve la bombe et la jette par-dessus bord. M. Hill, qui nétait pas au courant pour la bombe, ouvre accidentellement une vanne et fait couler l Orplid. Personne na survécu, à lexception de Leata.

Tandis que Zabel raconte à Beckmann le naufrage du Orplid, le rédacteur en chef, Dr. Mannheim, entre. Il refuse de publier lhistoire parce quil craint les conséquences au Moyen-Orient pour son entreprise en raison de larrière-plan politique du commerce des armes. Lorsque Zabel et Leata quittent le bureau, ils sont suivis par le pianiste et les autres membres du groupuscule. Le pianiste poignarde Zabel dans le paternoster, Leata sort de la poche du meurtrier un pistolet et lui tire dessus. Le secret de l Orplid continue.

                                     

1. Fiche technique

  • Scénario: Robert A. Stemmle, Helmut Käutner
  • Suède: 14 mai 1951
  • Musique: Bernhard Eichhorn
  • Photographie: Werner Krien
  • Durée: 91 minutes
  • Montage: Johanna Meisel de
  • Titre: Épilogue - Le mystère de lOrplid
  • Belgique: 1 er avril 1955
  • Direction artistique: Emil Hasler
  • Réalisation: Helmut Käutner assisté de Horst Hächler de
  • Société de production: CCC-Film
  • Allemagne: 29 septembre 1950
  • Date de sortie
  • Costumes: Ursula Stutz
  • Format: noir et blanc - 1.37: 1 - Mono - 35 mm
  • Genre: Film noir
  • Titre original: Epilog – Das Geheimnis der Orplid
  • Langue: allemand
  • Production: Artur Brauner
  • Danemark: 25 mars 1957
  • Son: Heinz Orlich
  • Société de distribution: Allianz Filmverleih
  • Pays dorigine: Allemagne
                                     

2. Histoire

Inspiré par Le Troisième Homme, Artur Brauner donne lidée dun scénario à Stemmle et Käutner qui sinspirent darticles de presse sur le naufrage mystérieux dun yacht sud-américain et dun bateau de pêche. Lorigine de l Orplid par un fonctionnaire nazi se réfère au yacht de Hermann Göring, le Carin II de.

Le film est présenté la première fois le 7 septembre 1950 à la Mostra de Venise.

Les utilisateurs ont également recherché:

épilogue - le mystère de lorplid, cinéma maritime. épilogue - le mystère de lorplid, épilogue - le mystère de l'orplid,

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction