Précédent

ⓘ Colonisation viking des Amériques. La colonisation viking des Amériques est une expansion migratoire des Vikings de Scandinavie vers les côtes nord-ouest de loc ..


Colonisation viking des Amériques
                                     

ⓘ Colonisation viking des Amériques

La colonisation viking des Amériques est une expansion migratoire des Vikings de Scandinavie vers les côtes nord-ouest de locéan Atlantique, sur le continent nord-américain. Elle débute autour de lan 1000 et se termine définitivement vers le XV e siècle. Durant toute cette période, les différents postes et établissements répartis sur un grand territoire ne conduiront pas à linstallation dune réelle colonie permanente.

                                     

1. Histoire

Les Vikings sont sans doute la première civilisation européenne à joindre lAmérique. Vers lan 1000, Leif Erikson navigue depuis le Groenland jusquà un point restant encore à découvrir en Amérique du Nord peut-être sur le site actuel de Bay St-Lawrence, au nord de Cape Breton quil appelle Vinland, ce qui fait de lui le découvreur nord-européen de lAmérique. Un peu plus tard, Thorfinn Karlsefni installe un village à Terre-Neuve quil appelle Straumfjördr. Il peut sagir de lAnse aux Meadows aujourdhui inscrit comme site du patrimoine mondial par lUnesco, de Pointe Rosée fouillé en 2016 ou dun autre site non encore découvert. En 1014 naquit Snorri, fils de Thorfinn Karlsefni et Gudrid Thorbjarnardottir, premier Européen né au Vinland. Des relations orageuses avec les autochtones ne sont vraisemblablement pas étrangères à lévacuation du village, quelques années plus tard.

Selon lhistorien médiéviste Anders Winroth en, une des causes principales de cette colonisation est la recherche de bois: "en Scandinavie, les habitants avaient lhabitude non seulement de construire leurs navires et leurs maisons en bois, mais aussi dutiliser du bois de chauffage et de fabriquer toutes sortes doutils, de meubles et dautres objets dans cette matière". Pour les Vikings vivant au Groenland, les sources dapprovisionnement en bois étaient problématiques déboisement rapide de lIslande, Norvège à plusieurs jours de navigation, si bien quils "commencèrent à naviguer vers louest et le sud" et sapprovisionner en bois dans la péninsule du Labrador.

Les sources disponibles sont les sagas. Il s’agit de textes en prose rédigés par des clercs, fins lettrés, en Islande entre les XI e et XIV e siècles. Souvent, ces textes mêlent réalité et imaginaire, traditions orales plus ou moins établies et effets de style romanesques. Deux sagas du XIII e siècle racontent les périples de Leif Erikson et de son père ainsi que de lautre explorateur du Vinland, Þorfinnr Karlsefni: la saga dErik le Rouge et la saga des Groenlandais.

                                     

1.1. Histoire Colonisation du Groenland

Selon les Sagas des Islandais, des Vikings provenant dIslande sétablissent au Groenland dans les années 980. Il ny a pas lieu de douter de lauthenticité de linformation de ces récits, mais ils ne peuvent être traités comme preuve évidente car il y existe une part de subjectivité.

Lexplorateur norvégien Erik le Rouge, forcé à lexil durant trois ans pour un cas dhomicide en Islande, aurait exploré en premier la côte sud-ouest du Groenland, alors inhabitée. Il baptise lendroit Gronland, la terre verte, dans lobjectif dintéresser des colons potentiels à venir sy établir. Il fonde le village de Brattahlid, au nord du fjord de Tunulliarfik. Erik et ses descendants occuperont le site jusque vers la fin du XV e siècle.

À son apogée, la colonie se compose de deux secteurs soit lÉtablissement de lEst, à la pointe sud de lîle, et Établissement de lOuest, sur la côte ouest près de lactuelle ville de Nuuk. Sa population varie de 3 000 à 5 000 habitants et opère au moins 400 exploitations agricoles. Elle exporte vers lEurope de livoire de morse, des fourrures, graisse de phoque, des peaux et même des ours polaires vivants. En 1126, la population demande quun évêque sétablisse à Gardhar. En 1261, les colons acceptent la suzeraineté de leur territoire par le Roi de Norvège et son monopole sur le commerce avec la colonie en échange dêtre visité par deux bateaux par an.

La colonie décline vers le milieu du XIV e siècle. Elle néchappe pas à la peste noire. Elle connaît aussi des tensions avec les Inuits. La partie ouest de la colonie est abandonnée vers 1350. Le dernier évêque meurt en 1377 et nest pas remplacé. Un dernier mariage est enregistré en 1408. Lobjet le plus récent retrouvé est une robe datant denviron 1430.

                                     

1.2. Histoire Colonisation du Vinland

Selon la Saga dErik le Rouge et la Saga des Groenlandais, les Vikings commencent à explorer les terres à louest du Groenland vers 985. Cette année-là, une flotte composée de 400 à 700 colons islandais navigue jusquau Groenland pour sy établir. Parmi les navires, un marchand nommé Bjarni Herjólfsson bifurque de sa route. Après trois jours en mer, il aperçoit la côte est de ce qui est aujourdhui le Canada. Cependant, il ne sy établit pas. Il raconte plutôt sa découverte à Leif Erikson le fils dErik le Rouge, fondateur de la colonie du Groenland. Ce dernier va vouloir explorer la région plus en détail.

                                     

1.3. Histoire Voyage de Leif Erikson

En se référant aux données que Bjarni Herjólfsson lui avait décrits, Leif Erikson part en direction de lAmérique avec un équipage de 34 personnes avec le knarr de Herjólfsson. Le père du jeune Leif, Erik le Rouge, aurait voulu se joindre à lexpédition et voir Vinland à son tour, mais il en aurait été empêché en raison dune blessure après être tombé de son cheval. Léquipage réussit à atteindre lHelluland ce quon suppose être aujourdhui lîle de Baffin, ce qui signifie "Terre des pierres plates", un endroit stérile, plat et rocailleux. Ils poursuivent vers le sud pour atteindre le Markland ce quon suppose être aujourdhui le Labrador, ce qui signifie "Terre des forêts". Voyant le climat saméliorer plus ils descendaient vers le sud, Leif et son équipage continuent de longer la côte. Ils auraient finalement établi leur camp de base à Leifsbudir près du cap Bauld, à la petite pointe nord de lîle de Terre-Neuve. Comme un de ses hommes y découvre de la "vigne sauvage", Leif nomme la nouvelle terre Vinland, la "Terre des vignes". Lexplorateur et son équipage retourne finalement à la colonie du Groenland. Ce camp sera visité à de nombreuses reprises dans des expéditions successives.



                                     

1.4. Histoire Voyage de Thorvald Eriksson

En 1004, le frère de Leif, Thorvald Eriksson, lève lancre avec un équipage de 30 hommes en direction du Vinland. Il y passe lhiver au camp érigé par Leif. Au printemps, Thorvald attaque neuf indigènes peut-être des Béothuks qui dormaient à labri sous des canots. Lun d’entre eux séchappe et revient avec des renforts. Thorvald est tué par une flèche qui réussit à passer à travers la barricade. Quelques autres hostilités suivent dans les mois suivants. Les explorateurs quittent finalement les lieux après lhiver. Par la suite, un autre frère de Leif, Thorstein, voudra sy rendre pour récupérer le corps de Thorvald, mais il décède avant de quitter le Groenland.

                                     

1.5. Histoire Expédition de Thorfinn Karlsefni

En 1009, Thorfinn Karlsefni part à son tour pour le Vinland. Selon la Saga dErik le Rouge, il part avec trois navires et rassemble 160 colons et du bétail. Selon la Saga des Groenlandais, il part plutôt avec 60 hommes et 5 femmes. Les deux récits divergent énormément.

                                     

2. Géographie

Les Vikings ont nommé les terres américaines de noms nordiques:

  • Vinland = Terre de la vigne = Cap Breton, littoral méridional de la Nouvelle-Écosse et côte septentrionale de la Nouvelle-Angleterre. Il fut proposé aussi comme traduction "Terre fertile" et/ou "Terre de prairies".
  • Straumfjördr = LAnse aux Meadows à Terre-Neuve
  • Gronland = Terre verte = Groenland
  • Helluland = Terre des pierres plates = Terre de Baffin
  • Markland = Terre des forêts = Labrador
                                     

3. Études et recherches scientifiques

Avant le début du XIX e siècle, l’idée d’une colonisation viking de l’Amérique du Nord fut considérée par les historiens comme relevant du folklore, jusqu’à l’élaboration en 1837 d’une première hypothèse sérieuse par l’historien de la littérature et archéologue danois Carl Christian Rafn dans son ouvrage Antiquitates Americanæ où il concluait, après une étude en profondeur des sagas, ainsi que des lieux potentiels de colonisation de la côte nord-américaine, que le Vinland était un endroit réel en Amérique du Nord qui avait été colonisé par des Norvégiens.

La découverte en 1960 du site de lAnse aux Meadows par l’explorateur norvégien Dr. Helge Ingstad et sa femme archéologue Anne Stine Ingstad est venu renforcer cette théorie et la crédibilité des sagas.

La pierre runique de Kensington découverte au sud des Grands Lacs dans le Minnesota, aux États-Unis, fait toujours lobjet détudes controversées. En effet, le texte gravé révèle la présence dune expédition dune vingtaine de Vikings accompagnés dune dizaine de Goths et le tout daté du milieu de 1362. La plupart des historiens considèrent cette inscription, découverte en 1898, comme fausse ou douteuse. La question est toujours débattue.

Un autre site est découvert à Pointe rosée en 2015.

Les utilisateurs ont également recherché:

colonisation viking des amériques,

...

Dictionnaire encyclopédique

Traduction